Serait-on proche de la fin d’une série ?

Le débat houleux sur le dossier du salaire minimum prend une autre tournure avec la rencontre tenue le mardi 30 juin à la Chambre des députés, entre des représentants de l’exécutif, des membres du secteur patronal et le Parlement.

(suite…)



Parti politique : Regard historique

Les sénatoriales partielles de 2009 viennent de mettre à nu les faiblesses de nos partis politiques. La faible participation des électeurs à ces joutes amènent plus d’uns à se questionner sur la capacité de ces partis à mobiliser l’électorat pour les élections présidentielles de 2010. Par soucis de soulever le débat  autour de la question, Le Petit Samedi Soir  présente à ses lecteurs un article présentant ce que c’est qu’un parti politique.

(suite…)



Formule gagnante

Donc le parti qui n’est pas un parti mais un rassemblement hétéroclite de parti-cules, le parti sans ligne directrice, le parti sans leader a pu obtenir cinq sièges sur les douze en contention dans les dernières élections sénatoriales. Il nous semble que l’équipe gouvernementale actuelle a pu trouver la formule gagnante pour défier toutes les réalités, même dans ce pays de paradoxe et de contraste qu’est Haïti ou déjà rien ne se fait comme ailleurs.

(suite…)



Le cri de Nadal

La politique est en pleine défaveur dans ce Pays. et pour cause. J’étais à penser au développement d’une thèse sur sa problématique originale pour établir l’articulation historique  entre sa vraie nature et l’humanisme au sein de toute société humaine. Mais le cri de la Chambre de Commerce et son appel à toutes les forces vives d’Haiti,

(suite…)



Juin 2009. Haïti chérie

Une nouvelle semaine prend fin sans aucune résolution réelle dans la vie de notre société. Les résultats partiels des élections on été publies et sans surprise Lespwa a raflé la mise, gagnant la majorité au Senat de la République. Donc, un parti qui n’a jamais pu gouverner rempile pour une nouvelle fois pour faire quoi et pour qui, l’on ne sait ou ne saurait savoir, car c’est le parti de la bouche cousue.

(suite…)



.Pour finir.

Ou pran

Ti Loulou après une pause bien méritée est de retour. On peut le voir sur des affiches de la capitale, la bedaine conquérante, la joue joufflue, les babine alléchantes et le regard fuyant. Il est le seul candidat ayant les moyens de sa politique. Car la politique ne se fait pas sans capital.

(suite…)



Notre Pays

SONI ? Déja en perte de vitesse

Les trois cents (300) autobus achetés par l’Etat haïtien dans le cadre des opérations de la Société nationale d’investissement (SONI) sont en passe d’être considérés comme de l’argent jeté par la fenêtre. Depuis environ un mois, les treize (13) centrales syndicales de transports qui gèrent pour le compte de l’Etat haïtien ces autobus en attendant qu’ils deviennent les leur, suite à un accord de partenariat se plaignent du fait que l’entretient des autobus ne soient pas assuré comme l’avait promis le chef de l’Etat.

(suite…)



Onagate: Pauvre Sandro

Hélas ! Pauvre Yorick !
Je l’ai connu, Horatio ! C’était un garçon d’une verve infinie, d’une fantaisie exquise ; il m’a porté sur son dos mille fois. Et maintenant quelle horreur il cause à mon imagination ! Le cœur m’en lève. Ici pendaient ces lèvres que j’ai baisées, je ne sais combien de fois. Où sont vos plaisanteries maintenant ? Vos escapades ? Vos chansons ? et ces éclairs de gaieté qui faisaient rugir la table de rires ? Quoi ! Plus un mot à présent pour vous moquer de votre propre grimace ? Plus de lèvres ?… Allez maintenant trouver madame dans sa chambre, et dites-lui qu’elle a beau se mettre un pouce de fard, il faudra qu’elle en vienne à cette figure-là ! Faites-la bien rire avec ça… Je t’en prie, Horatio, dis-moi une chose… 

(suite…)



La débacle du 19 avril 2009

Est-ce de la naïveté ou de l’inconscience? Que ce soit de la part des candidats, des partis politiques, du CEP, de l’exécutif ou des analystes de salon, tous ont voulu croire que les élections auraient lieu et seraient une réussite. Mais le peuple a tranché. Non pas, à cause du mot d’ordre lavalassien mais à cause de son ras le bol généralisé avec ses élections de pacotilles organisés par des acteurs improvisés.

(suite…)



L’EDITORIAL

Cité-Soleil : Ville vitrine ? 

Lors de la visite de l’ancien président Clinton et du secrétaire général de l’ONU,  Ban Ki Moon au début du mois de mars, ils se sont faits accompagné par sept investisseurs étrangers. Après les Martiniquais, les Bahamiens, les Irlandais, les Canadiens et tant d’autres, des investisseurs américains ont fait le déplacement pour constater que le pays n’a aucun problème sinon celui de gouvernance avec : des élus et des fonctionnaires sans vision et ne s’occupant que de leurs lendemains meilleurs ; des parlementaires n’ayant aucun sens de leur mission de législateur ; des lois sur l’investissement, sur l’immobilier, sur l’environnement qui doivent être votées afin de démarrer l’économie du Pays.

(suite…)



123

uneaura4etoiles |
Fanatique d'esprit |
Scravic |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | New EVENING Newcastle CHRON...
| Archives Montségur 09
| Paroles de Soie